meilleur-baton.com Menu

Bâtons de ski alpin, de randonnée et de fond : comment bien choisir ?

L’hiver approche et vous allez bientôt délaisser les sentiers pour les sommets enneigés ? Si vous voulez dévaler les pistes de ski alpin, grimper en ski de randonnée, glisser en ski de fond ou faire de belles balades en raquettes à neige cet hiver, vous allez devoir vous équiper en conséquence.

En effet, il vous faudra des vêtements chauds, des gants, un masque ou des lunettes de soleil, éventuellement un casque, des chaussures adaptées et des skis ou raquettes selon votre pratique. Enfin, un dernier accessoire -qui ne l’est pas- viendra compléter cet ensemble. Il s’agit d’une bonne paire de bâtons !                                                                                           

Skieur sur une piste

Ces derniers vont notamment vous aider à avoir une meilleure stabilité, faciliter les virages en ski de descente et seront indispensables pour pousser en ski de fond et de randonnée.

Nous allons dans cet article tout vous apprendre sur cet objet iconique et incontournable dans les sports d’hiver. Nous verrons notamment comment bien le choisir en fonction de votre activité.

Pour les autres activités pouvant nécessiter des bâtons spécifiques comme la marche nordique, le trail ou la randonnée, nous vous invitons à parcourir les différentes pages dédiées de notre site !

Histoire du bâton de ski

Parfois considérés comme accessoires, parfois caricaturés comme dans le film « Les Bronzés font du Ski » et sa fameuse réplique du « planté de bâton », l’origine et l’utilisation des bâtons de ski est souvent méconnue.

Les restes de skis les plus anciens remontent à plus de 7000 ans av. J.-C., en région baltique proche de la Russie. Ils devaient alors servir de moyen de locomotion sur la neige l’hiver. Le bâton quant à lui pouvait servir d’arme pour chasser ou se défendre.

Ce n’est qu’au 19ème siècle que le ski comme pratique sportive a commencé à se structurer en Norvège. Au départ, on n’utilisait qu’un seul bâton en bois long de deux mètres pour s’équilibrer, pousser, tourner ou freiner. C’est en 1887 que l’on commence à en prendre deux pour le ski de fond. Ils sont alors plus courts, fabriqués avec du châtaignier ou du noisetier et disposent de rondelles faites d’un grand cercle métallique relié à la pointe par des lanières de cuir.

Femme avec des ski et des bâtons de ski en bois

Depuis lors, le matériel n’a cessé d’évoluer avec l’apparition de nouveaux matériaux comme l’aluminium, le carbone… Aujourd’hui les produits sont très techniques et spécifiques à chaque activité.

Pourquoi skier avec des bâtons ?

Il n’est pas rare de voir des skieurs sans bâtons ou d’autres qui ne les utilisent pas. Pourtant, ces accessoires sont très utiles !

Ils permettent tout d’abord d’avoir une meilleure stabilité, notamment pour les débutants. Lorsque l’on maîtrise la technique, ils aident à tourner et avoir un rythme plus dynamique. Il n’y a qu’à regarder les champions de slalom pour s’en rendre compte !

Les bâtons servent d’appui autour duquel on effectue son virage et vont décharger un peu les jambes qui sont fortement sollicitées dans ce sport.

En ski de fond et de randonnée, ils sont bien sûr d’une aide quasi indispensable à la poussée et donc au mouvement.

Pour les adeptes de la raquette à neige, leur utilisation sert plus à la stabilité et à soulager les jambes dans les montées, à l’instar de la randonnée.

Comment choisir ses bâtons de ski ?

Il y a plusieurs critères à prendre en compte pour le choix de votre bâton de ski : la taille tout d’abord, le matériau, la poignée, la rondelle… Voyons chacun d’entre eux en détails :

Quelle taille prendre pour les bâtons de ski ?

Choisir la bonne longueur pour vos bâtons de ski est primordial. En effet, s’ils sont trop longs, ils vont vous gêner dans vos mouvements. Tandis que s’ils sont trop courts, ils n’offriront pas un appui suffisant et risquent de vous déséquilibrer.

La taille des bâtons va dépendre bien évidemment de la vôtre et du type de ski pratiqué. Pour de la descente ou de la randonnée, il faut que vous ayez le bras à 90 degrés lorsque vous plantez le bâton à la verticale. Pour du fond, on prendra significativement plus long. Voici un tableau pour vous aider à bien choisir :

Votre taille (cm)Longueur des bâtons de ski de descente ou de randonnée (cm)Longueur des bâtons de ski de fond classique (cm)Longueur des bâtons de ski de fond skating (cm)
100657585
110758595
1208095105
13090105115
14095115125
150105125135
160110135145
170120145155
180125150160
190135160170
200140170180

Le matériau

Autrefois en bois, d’autres matières aux propriétés différentes sont utilisées à ce jour pour confectionner les brins des bâtons de ski :

  • L’aluminium : c’est le matériau le plus répandu actuellement car il est léger, résistant et assez peu coûteux. Il y a bien sûr des différences de qualité selon l’indice utilisé (plus léger en-dessous de 6000, plus lourd et résistant au-dessus de 7000). Mais il convient en général à la majorité des skieurs alpins.
  • La fibre de carbone : plus légère, avec une meilleure absorption des vibrations et résistante, mais aussi plus chère ! On la recommandera notamment pour le ski de randonnée afin de gagner un peu de poids à la montée.
  • Les composites : mélange de carbone et d’aluminium ou de fibre de verre ou titane, ils présentent des compromis intéressants entre légèreté, souplesse et résistance. En général, plus un bâton va être léger et plus il sera cher et fragile. Votre choix va donc dépendre de votre pratique (occasionnelle, intensive…) et du budget que vous souhaitez y consacrer !

La poignée

C’est un élément capital car c’est le seul qui sera en contact avec vous (ou votre gant). Il est impératif d’avoir une excellente prise en main et tenue de votre bâton. En effet, en ski de descente notamment, les chocs et les vibrations requièrent une bonne préhension.

Il faudra donc choisir le bon diamètre et la forme qui vous permettra de bien le tenir. Certaines poignées possèdent une extension qui va les prolonger vers le bas. Cet élément peut être intéressant notamment en ski de randonnée pour avoir une prise différente, par exemple dans les dévers, les zones avec une hauteur de neige importante ou les parties raides.

Le matériau de la poignée a aussi son importance :

  • Le liège : c’est une matière haut de gamme qui est légère, isolante, agréable et qui absorbe bien l’humidité. En revanche, elle est plus chère et moins durable que d’autres.
  • Le caoutchouc : assez agréable en main et résistant, il absorbe bien les chocs.
  • La mousse : c’est souvent un bon compromis entre absorption des vibrations et de l’humidité, confort et prix. La mousse EVA notammentest un type à mémoire de forme qui assure une bonne prise en main.
Bâtons avec des poignées en plastique
  • Le plastique : bien que très résistant et isolant, il est peu confortable et évacue mal la transpiration donc à éviter en ski de randonnée. On le recommandera plutôt pour la pratique occasionnelle du ski de piste car il est peu cher.
  • Le bi-matière : certaines poignées présentent une partie en mousse ou liège et une partie en caoutchouc. Elles offrent ainsi un bon compromis entre légèreté, résistance et confort !

La dragonne

Il s’agit de la sangle dans laquelle vous allez passer votre main avant de saisir la poignée du bâton. Elle permet de ne pas perdre ce dernier si vous le lâchez. Dans les sports de poussée comme le ski de fond ou le ski-alpinisme, elle sert aussi à la transmission de l’effort.

En général on optera pour une dragonne fixe, c’est-à-dire une simple lanière, sauf dans certains cas :

  • En ski de descente en compétition, en freeride ou en randonnée, on privilégiera une sangle amovible. En effet, quand celle-ci peut se détacher on évite des blessures si le bâton reste accroché quelque parten cas de chute.
  • Pour le ski de fond, l’idéal est une dragonne enveloppante ou gantelet. On a ainsi une meilleure transmission d’effort lors de la poussée complète vers l’arrière. On peut même lâcher le bâton en fin de mouvement et le ramener facilement vers l’avant grâce à ce système.

La rondelle

Ce petit élément plus ou moins circulaire, situé à la base de votre bâton juste au-dessus de la pointe, est indispensable ! En effet, il va permettre de ne pas s’enfoncer profondément dans la neige fraîche et avoir ainsi un appui solide.

Pour la pratique du ski de fond ou de piste, des rondelles de petit diamètre (plus ou moins 50 millimètres) suffiront car on s’enfonce peu dans la neige damée.

Si vous êtes plus polyvalent (hors-piste, randonnée…), on conseille plutôt des rondelles d’un diamètre moyen (environ 80 mm) afin de ne pas trop s’enfoncer dans la neige fraîche.

Enfin, les freeriders opteront pour des paniers plus larges (+/- 120mm) car ils ont besoin d’un appui fort dans des neiges parfois profondes.

Certains modèles de bâtons sont vendus avec deux paires de rondelles interchangeables. Sinon il est souvent possible d’en acheter en pièces détachées et de les changer facilement.

Maintenant que vous savez tout sur les bâtons de ski, nous allons voir quels modèles choisir en fonction de votre activité.

Bâtons de ski de randonnée et de raquette à neige

Le ski de rando, aussi appelé ski-alpinisme dans sa version compétitive, consiste à monter avec des peaux de phoques collées sous les skis pour ne pas glisser, puis à  retirer celles-ci et descendre comme en ski alpin.

Ski de randonnée

Les bâtons sont indispensables pour cette discipline car ils permettent de pousser à la montée, s’équilibrer, et de descendre dans des neiges souvent vierges.

Ils doivent donc être à la fois légers, résistants, avec une bonne prise en main voire une rallonge de la poignée pour les dévers. Ne les prenez pas trop courts pour avoir une bonne poussée à la montée, mais pas trop longs pour ne pas être encombré dans les parties raides et techniques (voir notre tableau des tailles plus haut).

Les bâtons télescopiques peuvent être un excellent compromis car vous pourrez ajuster la taille et les ranger dans un sac si besoin. En revanche, si vous faites de la pente raide et engagée, optez plutôt pour des monobrins qui ne se replieront pas de manière impromptue dans les passages délicats.

On retrouvera sensiblement les mêmes critères pour la pratique de la raquette à neige.

Voici une sélection de bâtons de ski de randonnée de qualité :

Type

Matière

Poids de la paire

Dragonne

Poignée

PRIX
Bâtons Black Diamond Alpine Carbon Cork
Black Diamond Alpine Carbon Cork
Voir le prix
Télescopique 3 brins

Carbone 100%

486g

Sangle réglable

Liège

€€€

Voir le produit
Black Diamond Alpine Carbon Z
Black Diamond Alpine Z Z-Poles
.
Voir le prix
Pliable 3 brins

100% fibre de carbone

448g

sangle réglable

Liège

€€€

Voir le produit
TSL Connect Carbon 5 Light
TSL Connect Carbon 5 Light
.
Voir le prix
Pliable 3 brins et réglable

Carbone 100%

430g

Gantelet amovible

Mousse EVA

€€€

Voir le produit

Si vous souhaitez plutôt vous équiper pour la randonnée estivale, nous vous invitons à vous rendre sur la page dédiée :

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

meilleur-baton.com
Logo